revue capillaire

Revue : Shea Moisture Jamaican Black Castor Oil

Il était temps de lancer les festivités sur les cheveux. Ma seconde passion dans la vie après les jeux vidéo, écrire. Bon. Ok, ça fait 3 mais on ne va chipoter pour si peu ?.

Pour cette entrée en matière sur les cheveux crépus, je voulais vous présenter une marque dont la réputation n’est plus à faire, Shea Moisture !
La grande majorité des naturels ne prient que pour eux et leurs nombreuses gammes destinés à tous types de cheveux, SANS EXCEPTION !

Le(s) problème(s)

Il y a (environ) 1 an, je n’arrivais pas à avoir de définition et je trouvais mes pointes vraiment trop sèches ! Malgré mes nombreux soins, j’avais toujours l’impression de ne pas en faire assez. Ils ne m’écoutaient plus, n’en faisait qu’à leurs têtes quand je les coiffais… De vrai enfants mal-élevés. Et puis quelque chose m’a dit qu’il serait peut-être bien de les écouter pour trouver d’où viens leurs problèmes (oui, mes cheveux sont une entité à part entière et j’insiste la-dessus ! ).

Un retour hivernal difficile, le manque d’eau dans mon corps… Sincèrement, je n’arrivais pas à cibler le problème mais, une chose était sûre, il manquait cruellement d’hydratation.

A vouloir tester d’autres produits pour améliorer ma routine capillaire, j’en ai eu tout l’effet inverse…

Shea Moisture : le sauveur

J’ai, donc, décidé de tester la gamme, jaune de Shea Moisture, la Jamaican Black Castor Oil.

La revue

Pour cette première revue, nous allons passer en revue chaque point que je considère comme important lors de l’utilisation d’un produit capillaire.

La durée

Afin que vous puissiez bien vous rendre de la durée des produits, je me suis procuré ceux-ci le 8 mars 2016 chez Mix Beauty et à l’heure où je publie cet article, seul mon masque est terminé…
A raison d’un shampoing toutes les 2 semaines (ou bien toutes les semaines quand c’est nécessaire). J’ai une densité de cheveux, plutôt, moyenne et des cheveux que, je qualifierais, de normaux.

les produits

Pour information, je n’ai acheté ni le shampoing, ni l’après-shampoing.
La raison ? Ayant des pellicules j’utilise un anti-pelliculaire de la marque Weleda (on verra pour une petite revue ?) et l’utilisation d’un après-shampoing se fait uniquement si l’on manque de temps pour la pose du masque profond (ce qui est rarement mon cas).

Le masque profond

Je serais bien incapable de vous dire quel masque j’utilisais avant celui-ci mais je souhaitais avoir quelque chose d’épais qui hydrate réellement mes cheveux. Celui rassemblait toutes les choses que je recherchais. Il est vrai qu’au moment du rinçage il me manquait encore un petit quelque chose, j’ai donc ajouté une noisette de d’huile de noix de coco pour intensifier les effets. Je laisse poser 30 min sous du cellophane et une serviette chaude et le tour est joué. Je retrouve des cheveux hydrater et des boucles qui commence à se définir.

 

Le soin après shampoing

Sa texture, à mi-chemin, entre quelque chose de léger et épais presque visqueux n’ont pas laissé mes cheveux indifférent !
J’applique celui-ci alors que mes cheveux sont encore humides (après avoir essoré l’excédent d’eau)
Tout en restant très léger, il vient accentuer l’hydratation. Avant celui-ci, j’utilisais très rarement les leave-in et il est vrai que ça fait la différence, à la longue, dans ma routine capillaire. C’est comme s’il venait sceller l’eau présent dans mes cheveux.

 

Le lait capillaire

Je reconnais, qu’à première vue, je l’ai trouvé très, à tort trop, léger. Quel fut mon étonnement une fois appliqué sur mes cheveux !
Il les nourrit sans les alourdir et leur apporte toute l’hydratation dont ils ont besoin ! Mes cheveux sont brillants, souples et tout doux au touché.

 

La synergie du masque + du leave-in (soins sans rinçage) + le lait capillaire (+ ma noisette de d’huile de noix de coco) m’aide clairement à hydrater mes cheveux puisqu’à la fin de ces 3 étapes mes boucles sont apparentes et bien définis.
C’est par ailleurs, quelque chose que vous pouvez retrouver dans l’article : Cheveux secs, comment maximiser  l’hydratation de ses cheveux en hiver !

La composition

Bien que la majorité des produits présents soient d’origines naturelles, il n’en reste pas moins qu’il y a des ingrédients qui ne plairont pas à toutes. Il sont vraiment de moindre importance quant à ceux présent dans les produits vendus en grande surface. Avant l’achat de cette gamme j’utilisais un masque de grande surface, plutôt correct en terme de composition (96% d’origines naturelles) si on met de côté la présence de parabènes… En passant de ce masque acheter en grande surface à celui de Shea Moisture j’ai clairement sentie une différence notable et non négligeable sur mes cheveux !

Le masque profond :

  • Behentrimonium Methosulfate (conditionneur, anti-statique. Selon ce que j’ai pu lire sur le net il vient se superposer sur le cheveu),
  • Cetyl Alcohol (alcool gras / il permet de mélanger l’eau et les huiles)
  • Stearyl Alcohol (alcool gras / il permet de mélanger l’eau et les huiles)
  • Behentrimonium Chloride (facilite la coiffure)
  • Panthenol (facilite la coiffure)
  • Cetrimonium Chloride (il permet de mélanger l’eau et les huiles)
  • Caprylhydroxamic Acid
  • Caprylyl Glycol (facilite la coiffure)
  • Butylene Glycol (c’est humectant, il favorise l’hydratation de l’eau dans les cheveux)
  • Acetyl Tetrapeptide-3
  • Niacin
  • Dextran

Le leave-in

  • Stearyl Alcoho
  • Cetyl Alcohol,
  • Behentrimonium Chloride,
  • Hydroxyethylcellulose,
  • Panthenol
  • Acetyl Tetrapeptide-3,
  • Niacin,
  • Dextran,
  • Caprylhydroxamic Acid,
  • Caprylyl Glycol,
  • Butylene Glycol

Le lait capillaire

  • Cetearyl Alcohol
  • Inulin, Behentrimonium Chloride,
  • Stearyl Dihydroxypropyldimonium Oligosaccharides,
  • Behenyl Alcohol
  • Panthenol,
  • Polyglyceryl-3 Stearate,
  • Glyceryl Caprylate,
  • Guar Hydroxypropyltimonium Chloride,
  • Niacin,
  • Glyceryl Undecylenate,
  • Stearyl Alcohol,
  • Diheptyl Succinate,
  • Phytic Acid,
  • Capryloyl Glycerin/Sebacic Acid Copolymer
  • Citric Acid Granular

Qu’est-ce que mes cheveux en disent ?

Comme je vous les expliqué plus haut. Mes cheveux se sont, comme, transformé au contact de la gamme Jamaican Black Castor Oil de Shea Moisture. Je n’étais vraiment pas confiante, au vue de leur état au départ… Au final, ils s’en sortent plutôt bien avec une bonne dose d’hydratation qui dure jusqu’au prochain lavage, c’est à dire, 1 semaine !
Avec une telle gamme difficile de regarder à côté quand je vois à quel point mes cheveux ont évolué.

Chose que j’ai oublié de préciser, en plus d’être plus fort ils ont aussi pris en longueur. Il faut dire que je ne lâche mes cheveux qu’en toute fin de semaine pour préserver au maximum mes pointes. La combinaison des deux à donc profiter à, donc, bien profité à mes cheveux et à leurs pousses.

Bilan

Vous l’aurez compris, je suis ravie et conquise par la gamme de Shea Moisture Jamaican Black Castor Oil.
Bien que la composition ne soit pas parfaite, le prix ainsi que la durée de vie ne devrait pas vous faire hésiter longtemps !
L’efficacité est au rendez-vous et les différents produits sont de très bonne qualité. Vos cheveux vous remercierons de ne pas les laisser à l’abandon et de leur offrir le meilleur ! Fini les cheveux secs, avec cette gamme, ils seront hydratés sans pour autant être étouffé par les silicones qu’il est possible de trouver dans d’autres produits.
La légèreté des produits et la présence de l’huile de ricin noir (jamaican black castor) vous aidera à les garder efficacement hydratés tout au long de la semaine ! Sans parler la divine odeur que cela va laisser sur vos cheveux (personnellement ça m’a rappelé la pâte à modeler Play Doh ?)

Shea Moisture Jamaican Black Castor Oil fait parti de l’une des meilleures gammes qu’il m’ait été donnée  de tester et je peux vous dire, après 1 an d’utilisation, que je ne saurais me passer de mes petits produits chouchous !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Be the first to comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *